Mes premiers pas en solo ET Noel

Le voyage en ferry se fit en compagnie d’une fille qui voyageait à travers le monde et qui parlait français, et avoir quelqu’un avec qui discuter m’a fait réellement du bien. 3 heures plus tard, j’étais perdue en pleine ville inconnue à la recherche de ma prochaine auberge de jeunesse. Ville qui ne comportait qu’un Subway et un aquarium. Mais ville de transition, d’où je partais dès le lendemain pour vivre le reste du voyage à bord du Kiwi bus experience. 

Un bus rempli de jeunes (je devais être la plus âgée), ou personne ne parlait Français et ou tous se liaient très vite d’amitié. Imaginez vous un circuit non stop ou vous dormez dans des lits peu confortables à manger des nouilles refroidies et vous aurez un aperçu de mon séjour. 

Mais l’ile du Sud, m’a enfin conquise, me sentant bien plus à ma place que dans celle du Nord (hormis Wellington et les excursions de Matmata), les paysages pratiquement tous déjà vu dans les films de Peter Jackson m’ont réconforté. J’ai vu la rivière des Nains (ou ils se baladent dans les Tonneaux) j’ai vu surtout des paysages du Seigneur des Anneaux Mais je souffrais grandement de solitude, malgré quelques tentatives timides de certains jeunes et les sms furtifs de MANU qui se trouvait lui aussi dans ce pays au même moment, mais qui avait voulut vivre cette experience de façon séparée. La fatigue s’accumulant de plus en plus. 

Je fus très triste de ne pas retrouver de Hobbiton version Fondcombe, ou encore village nain … bref, vous voyez bien ce que je veux dire. Cela manquait de petits endroits féeriques bien réels ou je pouvais visiter. La plupart des balades se faisaient à travers le bus ou l’on s’arrêtait sur des spots incroyablement beaux. La beauté de la nature de l’ile du Sud me fascinera jusqu’à mon dernier souffle. 

Cette impression d’être seule au monde, ces montagnes majestueuses et ces lacs fait de perles aquatiques, j’en revenais pas, cela valait bien la peine de vivre toutes ces épreuves. 

Puis, un jour, ce fut Noel … un Noel dans un chalet, entouré de véritables glaciers, dans une petite ville toute mignonne mais désertique comme on le voit dans les films. Je passais la matinée au téléphone avec ma famille qui eux étaient à table entrain de diner la veille au soir (on ne s’y ait jamais fait à ce décalage), je participais donc grandement à ce repas de famille, juste entre la Mamie et le Lapin (mon bébé qui me manquait bien plus que quiconque). 

J’avais déjà préparé mon vol de retour et savez donc que je ne resterais pas l’année comme c’était prévue. Je fus donc plus soulagée et plus détendue (quoique gérer le vol du retour me faisait très peur). Et décida d’aller déjeuner dans un petit resto italien avec vue sur les glaciers. Un merveilleux moment ou tout le personnel s’est occupé gentiment de moi. Je passais l’après midi à visiter le sanctuaire des Kiwis et voir ces oiseaux en vrai fut un moment incroyable pour moi. Je terminais la visite devant un bon bol de chocolat chaud et de cookies en forme de ces magnifiques oiseaux. 

D’ailleurs, je passais la journée suivant au même endroit, pour rédiger mes articles, mes cartes postales et surtout prendre le temps de la réflexion et de me retrouver avec moi-même. Les premiers cadeaux achetés pour la famille et Noel était déjà derrière. 

Et le bus repartait pour le lac le plus extraordinaire du monde et mes champignons bleues. 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s