Hobbiton

Dal Nar, (Bonjour en Nanien)

Je profite de mon repos forcé pour reprendre les articles de voyages et plus particulièrement ceux de la Nouvelle Zélande. Bien que le temps soit passé à une vitesse folle depuis cette fin de journée inoubliable ou mes petits pieds ont foulé la Comté.

Je ne ressortirais pas la phrase bateau et toute faite du style, j’ai vécu l’un de mes plus grands rêves car non seulement c’est EXACTEMENT cela, mais j’aimerai faire un peu plus dans l’original. Un mois avant, j’avais rencontré Gandalf, le vrai, chez lui à Londres (enfin chez Lui = Théâtre bien sur). Et depuis ce jour, j’étais entièrement télé transportée en Terre du milieu. Aussi bien virtuellement que réellement. Mais pour moi il y a Nouvelle Zélande et Terre du Milieu, deux mondes assez différents malgré de nombreux points communs. Mais, c’est surtout The Middle Earth qui me faisait rêver.

Etant donné, que je n’irai peut-être plus, j’avais prix le pack Entrée et Repas hobbitesque. Et il était enfin temps de s’y rendre. Equipé d’un GPS, Matamata n’est pas facile d’accès (hé oui les Hobbits vivent dans un monde bien caché aux yeux des autres et surtout des Grandes gens, comme ils les appellent). De la ville, je n’ai retenu que l’immense trou de Hobbit faisant office d’Office du Tourisme justement, malheureusement fermée à l’heure ou nous y étions, heureusement pour le porte monnaie.

Puis, enfin, le voilà, le gigantesque panneau de bienvenue chez Les Hobbits. L’endroit est bien tenu secret, jusqu’au bout, car vous trouverez seulement un coin restauration, les WC et la fameuse boutique de souvenirs, la Comté se trouve plus loin accessible uniquement grâce aux navettes. La dame de l’accueil nous obligea à visiter la boutique OBLIGER oui, car à notre retour du repas, elle serait fermée et il était évidemment hors de question de quitter cet endroit sans faire les achats nécessaires.

HEUREUSEMENT, rares sont les goodies de Gandalf, et surtout les goodies qui rentraient et dans mon sac et dans mon budget, j’ai néanmoins su craquer pour quelques objets basiques : une carte de la Terre du Milieu, une carte postale, un sous de verre Gandalf …

Il est l’heure de passer aux toilettes pour revenir en mode « Hobbit », pour cela les jupes médiévales et les bijoux d’Ewariel étaient vraiment très bien. Et déjà, nos fesses se retrouvent installées confortablement sur le siège de la navette et là … LE VOYAGE COMMENCE !!

 

Tenu à l’écart, jusqu’au bout, lorsque la navette s’arrête devant un bosquet sur une route de gravier, on ne voit toujours aucune cheminée de Hobbit, ni même un petit bout de quelque chose, et notre guide se réjouit de nos mines déconfites et soucieuses. Encore un peu de marche et là, sans crier gare, sans aucun indice, BOUM NOUS SOMMES EN COMTE. Réellement, nous y voilà, les trous de Hobbits, la place du marché, les détails, la forêt, les chemins et routes … TOUT Y EST SAUF des Hobbits. J’ai trouvé cela tellement dommage, mais j’ai appris plus tard que certaines dates de l’année réunissaient tous les Hobbits du monde par exemple le 22 septembre : Jour du double anniversaire Frodo et Bilbo (une prochaine fois qui sait). Bref du coup, chaque trou de Hobbit appartient à une famille, avec un métier bien distinct par les détails et le décoration : le boulanger, le poissonnier, le forgeron …

Aucune maison n’est visitable (pas même celle de Bilbo, quel gâchis). Cependant, on en prend bien les yeux, après une visite détaillée, on se rend au Dragon Vert, ou l’on plonge là, en immersion totale dans la taverne la plus mignonne de la Comté, je ne saurai jamais ce que j’y ai bu, mais c’était délicieux, Apple Juice qu’ils appelaient cela, mais ce n’en était absolument pas, surement, une boisson secrète des Hobbits, je ne vois que cela tellement c’était doux sur la langue et réconfortant dans la gorge.

Il est temps de se mettre à table, et pour cela, il faut pousser l’une des portes rondes de la salle du Dragon Vert et là … c’est UN REVE DEVENU REALITE. Une table de Hobbit, comme si Bilbo venait de nous inviter, personnellement, j’aurai adoré recevoir un carton d’invitation, la présence d’un personnage pour nous souhaitez la bienvenue, je ne sais pas, mais plus de choses. Là ou l’on ne manquait de rien, était SUR LA TABLE ! Il y avait là TROIS grandes tablées ou se côtoyaient de nombreuses nationalités et j’ai adoré ce concept, un peu auberge de jeunesse chez Les Hobbits. J’ai mangé et mangé et encore mangé, c’était l’un des meilleurs repas de toute ma vie (même le number one pour le moment). A certains moments, j’ignore absolument ce que j’ai avalé, mais tout était parfaitement assaisonné, délicieux AHHHH rien que d’y penser …

Le repas se poursuivant presque à l’infini, le temps de pouvoir gouter chaque mets, il prend tout de même fin et nous avons le droit à une deuxième visite de la Comté, accompagnés et guidés par des lanternes prêtées (mais je suis sur qu’elles ont été achetée connaissant les Nains et leur amour du commerce) par le peuple Nanien. Heureusement, d’ailleurs car la digestion était OBLIGATOIRE à ce stade de la soirée. D’autres informations sur les films et les livres (mais rien de bien WHOUAOU, connaissant la plupart des anecdotes grâce aux versions longues). Et sans avertir, une fois de plus, nos fesses se retrouvent sur le siège moelleux de la navette qui nous éloigne de Hobbiton.

Surveillée de Nuit par Un chat Roux, la Comté ferme ses portes magiques pour accueillir de nouveaux visiteurs dès le lendemain, au lever du jour.

Dans l’ensemble, J AI ADORE cette visite, j’en avais des frissons intenses, les yeux qui pétillent et cette impression de voir Gandalf débarqué à tout moment MAIS, il reste de nombreuses améliorations à apporter, comme des gens en costumes, un petit marché sur la grande place vide, des animations, de la musique … et des trous de Hobbit à visiter.

Mais, évidemment, si vous êtes à l’autre bout du monde, IL FAUT S Y RENDRE DE TOUTE URGENCE.

La visite est rapide et sans le repas, elle doit couter dans les 70 euros, avec repas et soirée  170 euros environ et pour cela, j’avoue que l’on peut espérer d’autres attentions. COMME VOIR DE VRAIS HOBBITS lol.

Un grand moment, pour la passionnée des Hobbits que je suis, ce peuple est de loin mon préféré, car … Qui n’aimerait pas être l’un d’entre eux ??

J’espère que cette première visite en Terre du Milieu vous aura plu, je vous invite à retrouvez toutes les photos dans l’album dédié à ce voyage.

Et je vous dis à très bientôt !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s