Un week-end si Féerique

Aloa,

Je profite de ma grippe qui me cloue au lit, des mouchoirs usagés tout autour de moi, la bouillote et la thermos de soupe (en pleine canicule) pour rattraper mon retard en Péripéties.

Et je vais revenir sur l’un des premiers week-ends magiques passée avec Doudou. Quand j’ai découvert son amour pour la marche en forêt (je fus d’abord très soulagée, ce n’était pas le geek scotché devant ses écrans) et quand il m’a avoué ne pas connaître Mullerthall et ses sentiers de contes de fées, je fus vraiment très heureuse de pouvoir lui faire connaître, l’un de mes endroits préférés.

C’est donc par une magnifique matinée ensoleillée, les sac à dos plein de provisions et de crème solaires (les Roux c’est si beau mais si fragile, je suis devenue une experte dans le badigeonnage d’écran solaire et de recherche d’ombre, autant que de recherche de wifi perdue en pleine foret de nouvelle Zélande) que nous avons pris le chemin qui nous à mené tout d’abord au château de Beaufort.

36458650_487585331682990_5989451315837665280_n

Je suis toujours surprise de le voir surgir comme cela, en bas de la rue, s’imposant de toute sa splendeur. Bien qu’une partie ne soit plus constituée que de ruines. C’est d’ ailleurs cette partie que nous avons visité, il était trop tard pour la visite incluant la partie restaurée. J’ai vite découvert qu’avec Doudou je n’allais certainement pas m’ennuyer lors de nos aventures, j’ai eu le droit à sa version de la visite guidée et de son gout prononcé pour la décoration dans la chambre de la torture. Autant vous dire que nous nous sommes bien amusés tout en nous cultivant. La visite se termine par une dégustation de liqueur ce qui à fortement plus à Monsieur.

Tarif : de 5 à 10 euros par adulte suivant la visite choisie

Boutique souvenirs et petit coin restauration se trouvent à votre disposition sur la grande place.

https://beaufortcastles.com

Ensuite, j’avais décidé de faire une randonnée en plein cœur de la foret collée au château, avec ses ponts féeriques, ses grottes enchantées et ses cascades magiques.

Après la pause déjeuner, nous avons repris la voiture pour admirer la schiessentümpel autrement dit la plus grande cascade du pays. L’endroit préféré de Doudou fut sans hésitez le lac ou nous nous sommes reposées, les jambes dans l’eau. Nous n’avons pas pu faire de randonnées car une jeune femme dont je tairais le nom commençais à s’irriter et voulant faire bonne figure je me contentais de pouffer de fatigue. Mais surtout à cause des éboulements survenus peu de temps avant et donc la zone est menacée et dangereuse, du coup de nombreux accès sont interdits et des barrières sont installées, ce qui enlève un peu du charme, mais pas tant que cela.

Mullerthall est appelé Petite Suisse Luxembourgeoise et est composée de plusieurs sentiers de randonnées (il me semble qu’il y en a 7 au total, mais je vous invite à vérifier cela sur le site : http://www.mullerthal.lu/fr).

Je fus très heureuse de voir que le Chéri appréciait cet endroit si magique et féerique que j’affectionne tout particulièrement. Evidemment cela à fait du bien pour ma Faerie intérieur de me retrouver sur ces sentiers enchantés…

Médiévales de Rodemack :

Le lendemain, aux aurores, une autre aventure nous attendait, de celles qui ont un A.

Passionnée de médiévales, il fallait bien tester si Doudou allait se sentir bien dans cet univers ou pas du tout. Et justement, avait lieu le même week-end les médiévales de Rodemack que je n’avais plus faites depuis plus de 3 ans.

Heureusement que nous sommes partis le matin dès l’ouverture car la chaleur et la fatigue de la veille nous ont pas mal ralentis (enfin surtout moi, les pff de fatigue n’ont pas mis longtemps à refaire surface d’autant que mon stand d’oreilles elfique n’était pas présent et mon stock d’oreilles pointues devra rester à vide pendant encore quelques temps).

Une bonne tartiflette plus tard, je retrouvais mes forces et adopter Rouxye, la première Frimousse de la famille (qu’elle joie de retrouver ce cher Stand Magique), pas de champignon (je ne tenais pas à faire fuir le Chéri non plus, tout de suite, ce sera donc pour la prochaine fois). Une bouteille d’hydromel, des saucissons et hop nous voilà repartis pour profiter du reste de la journée en mode larves sur le canapé bien à l’ombre.

Pour cette première médiévale, je crois que l’endroit n’était pas très bien choisi, je crois que Bouillon ou Sedan lui plairont plus avec les châteaux à visiter et les autres découvertes en dehors du marché médiéval. Les ruines de Rodemack ont été restaurées mais j’ai trouvé dommage que le marché se limite de plus en plus, de nombreux stands phares ne s’y tenaient plus. Ce retour en médiévales m’a fait réaliser que ma passion concernait bien plus le côté Féerique et Magique de cet univers, bien trop peu de créatures, Rodemack devenant de plus en plus une médiévale historique bien trop réaliste pour moi.

Un week-end féerique, médiéval, romantique qui restera à jamais gravé avec Lui à mes côtés, il a découvert une partie de mon univers et il ne m’a pas jugé, au contraire et cela fait tellement de bien .

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s