My dear Mister Teddy

Aloa mes Magic Mushrooms,

Je suis ravie de vous retrouvez pour un article vraiment spécial pour moi … Les Doudous (avouez que vous ne vous attendiez pas à cela).  En 10 ans, j’ai vu toutes sortes de ces compagnons, ces meilleurs amis le temps de l’enfance et parfois bien au-delà. Du plus mignon petit singe en peluche au plus émouvant mouchoir à carreaux de Papy. Dans l’ensemble, ce rôle est généralement attribué à une peluche et pour cause … « la peluche possède d’incroyables vertus dé stressantes« .

 

On voit nombre de ces duos Enfant/Doudou un peu partout (au parc, à la crèche, en vacances, dans les restaurants …). Et surtout le soir au moment du couché « il est un soutien imaginaire pour affronter ce qui est tapi dans l’obscurité » et donc tout ce qui fait peur et que les enfants ne comprennent pas. Cela va sans dire que le Doudou est sacré dans la famille, tout vous le confirmeront. C’est littéralement la FIN DU MONDE lorsque celui-ci manque à l’appel, devient introuvable, joue un peu trop longtemps à cache-cache. C’est parce que c’est TOUT LE MONDE DE SON PROPRIETAIRE QUI S ECROULE ! Alors un conseil : Gardez toujours Doudou en vue. Cela évitera pas mal de crises et de pleurs. Car avec eux, les enfants contrôlent peurs et inconnu, ils ne sont plus tout à fait seuls face à la vie.

Fort heureusement, mes parents l’avaient très bien compris, il faut dire que je ne leur facilitait pas du tout la tâche, je ne me séparais JAMAIS de Monsieur Teddy. Même lorsqu’il prenait son bain dans la machine à laver, je restais scotchée devant le hublot, et lui transmettez tous mes encouragements, paniquée à l’idée qu’il n’en ressort jamais.

31241549_450268645414659_648159377269719040_n
Nous étions bien jeunes, lui et moi !

 

« C’est tout à fait sain mais aussi très mature« . Bien que personne ne le conçoit ainsi, ces enfants font « appel à l’un des pouvoirs créatifs de l’enfance : la symbolisation« . Voir un enfant sans Doudou ou lui accorder peu d’importance me brise le Cœur, à chaque fois. Et les parents qui jugent cette pratique « bébé » me donnent envie de les claquer, à chaque fois. Ils ignorent très certainement mais « la peluche ou tout autre objet, n’est pas juste un Doudou _ C’est surtout un pont vers soi, une occasion de créer des liens et de nourrir des échanges avec son être enfantin » qui peut se révéler très utile à l’âge adulte.

Le succès de la saga Toy Story sorti de chez Pixar en est un parfait exemple, j’ai évidemment beaucoup pleuré devant la scène d’adieu entre Andy adulte et ses jouets et bien que je sois tout à fait pour la transition, Monsieur Teddy est toujours sur mon lit …. Alors que j’ai atteint la 30 aine. Lui et moi avons le même âge, même si je suis l’aînée de quelques semaines. La légende raconte que j’ai choisi la plus affreuse des peluches parmi une montagne des Kardashian des peluches : rembourrage parfait et joues regonflées.

Pour moi, mon Doudou est bien sur, le plus beau, le plus charismatique, le plus parfait (même aujourd’hui avec son pull à l’écriture délavée et la langue effacée, un bras recousu et j’en passe). Il me correspond absolument. Pourquoi ce nom, il était déjà baptisé ainsi sur son étiquette.

Je tiens à cette anecdote véridique : à l’âge de 7 ans, j’ai du me faire opérer des amygdales et des végétations et c’est effrayant pour une petite fille. Au moment de l’endormissement, je tenais si fort cette peluche que les médecins ont du le recouvrir d’un linge pour éviter les bactéries, car il leur était impossible de m’enlever mon Doudou. A mon réveil, le docteur m’a dit sans se moquer que Monsieur Teddy n’avait plus ces amygdales et ces végétations, lui non plus. J’étais très fière de lui, et nous avons eu le droit de manger de la glace pour récompenser tant de courage de notre part (enfin, c’est surtout moi qui en est profité). Je me souviendrais toujours de cet instant.

Monsieur Teddy à fait office de porte bonheur pour le BAC, caché au fond de mon sac, ou pour mon permis, mon voyage au bout du monde et tous les autres voyages. Il est une partie de moi et connaît tous mes secrets, même les plus intimes. Aujourd’hui encore s’il tombe du lit, je me réveille aussitôt et je dors très mal quand il n’est pas à mes côtés. Si j’ai tendance à toujours douter de moi et de tout, je n’ai jamais éprouvé aucune honte à son sujet.

J’adore ce « toucher doudou » très doux et apaisant. J’ai un gros faible pour les doudous géants et vivants de certains parcs d’attractions. Tout un processus magique : l’apercevoir, la longue file d’attente puis la rencontre. Mais cela, je vous en parlerai dans un autre article.

En attendant, j’ai toujours plein de choses à raconter et à vivre avec Monsieur Teddy. Sachez qu’il existe des docteurs de Doudous, des sites ou l’on peut ressusciter notre Doudou perdu sur une simple photo, des comptes Instagram tenu par des Doudou … Bref le monde des Doudou et leurs magies sont loin de l’extinction et ont encore de très beaux jours devant eux.

Et vous quel était votre Doudou ? l’avez-vous toujours ou bien transmis à votre enfant ? RACONTEZ MOI TOUT !!

J’espère que cet article inattendu et très sérieux sous ses airs de « douce rêverie d’enfant » vous a plu et peut-être appris une ou deux choses sur votre vieux compagnon ou sur celui de votre enfant.

Source : j’arrête d’avoir peur (livre)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s