Fawnye

Ravie de vous retrouvez mes petits champignons magiques !

Il est temps de vous présenter les personnages de mes petites histoires et je vais commencer avec mon héroïne, mon modèle, ma source d’inspiration, mon alter égo féerique : Ma Faune. Tout à commencer lorsque j’ai enfilez ce costume pour la première fois.

Fawnye, ce prénom m’est apparu un jour tout naturellement, des fois on chercher pendant des semaines le nom d’un personnage, et des fois, il apparaît comme une évidence et c’est ce qu’il c’est passé. On peut aussi l’écrire de cette façon : Fauwnye !!

Mais qui est-elle ?

L’unique faune de sexe féminin, et personne ni les plus grands magiciens ou les ermites les plus bizarroïdes ne peuvent expliquer cela. Sa mère et sa grand-mère toutes deux des êtres appartenant à la race des premiers humains (ceux qui étaient pacifiques, vivaient avec la nature et les animaux sans conflits : un peu les ancêtres des premiers végans lol, et aux pouvoirs proches de ceux des Elfes) furent bien surprises de voir à la naissance de Fawnye qu’elle n’étaient pas comme elles, mais comme son père ; un vénérable Faune parti à la guerre et qui ignorait tout de la particularité de son enfant.

En effet, lorsque les Faunes donnent naissances à des enfants, ce dernier deviendra faune comme son père si c’est un garçon et sinon appartiendra à la race de la maman si il s’agit d’une fille.

Aussi Fawnye et sa famille déménagèrent dans un endroit reculé de la foret, que les habitant baptisèrent Forêt Enchantée. L’un des derniers endroits ou la magie et la féerie étaient restées. Ou toutes les créatures fantastiques se côtoyaient. La guerre qui avait débuté il y a de cela une dizaine d’année n’avait cessé de faire disparaître toute trace de magie un peu partout dans le monde.

Notre chère petite faune se senti bien seule, et ceux de sa race la regardaient avec méfiance. Mais heureusement elle pouvait compter sur ses amis.

A quoi ressemble -elle ?

Ou plutôt à qui ? Bien évidemment, elle est un doux mélange des personnes qui m’inspirent le plus et de … MOI. Elle me ressemble beaucoup a travers son petit mauvais caractère espiègle.

La chevelure rebelle de Mérida alias … REBELLE. Dans ses longues mèches on retrouve toujours des petites fleurs et autres trésors de la foret. Sur son front, elle a deux petites cornes qui grandiront avec les années, une fois adulte, elles seront d’une belle couleur dorée et très imposantes. Deux oreilles poilues et penchées vers le bas, de la même couleur que la fourrure qui englobe ses jolies pattes de chèvre. (rappelons qu’un faune est mi homme, mi chèvre). Ses deux sabots noirs qui lui servent de pieds permettent à Fawnye de parcourir de longues distances parfois dangereuses. Elle se faufile entre les ronces et autres cailloux géants sans se faire la moindre égratignure.

Elle possède un collection de hauts (seul vêtement) de toutes les couleurs faites dans du lin par sa mère couturière. A sa taille, elle possède une grosse ceinture. Lorsqu’il fait un peu froid, elle se pare d’un chale et par temps de pluie, elle s’abrite sous son manifique parapluie. Mais lorsqu’il fait froid elle enfile un gros gilet, une écharpe et des gants ce qui ne manque pas de faire rire les autres faunes, car aucun de leurs congénères ne ressent rellement le froid grace à leur fourure epaisse, mais Fawnye si. Ses longs cheveux lui servent généralement de bonnet ou de nids pour toutes sortes de petits compagnons.

Elle a toujours un panier en osier ou un sac à dos rempli de muffins et de livres. Ses deux passions dans la vie. Ses grands yeux verts pétillent toujours de milles éclats et ses iris ont quelque chose d’envoutant si on les regarde trop longtemps. Son petit museau et ses taches blanches dans le visage lui donnent son joli petit air mutin et féerique. Sa petite queue frétille lorsqu’elle est impatiente.

De nature très gourmande, elle adore rendre visite à son amie Fairye qui tient la patisserie de la foret enchantée. Elle s’est très vite liée d’amitié avec les petits cupcakes vivants et volants qui servent d’assistants à son amie. Fawnye aime beaucoup l’école mais préfére tout de même aller à la bibliothèque pour lire des histoires et en raconter. Elle fabrique et collectionne des fgurines en pommes de pins.

Très sociable, malgré le fait qu’elle est la seule Faune, elle est fidèle en amitié. Mais elle reste une jeune faune, et comme les autres jeunes, elle fait souvent des bêtises. A un tempérament plutôt volcanique mis est très gentille. Elle rêve souvent de son père dont on ne parle jamais à la maison ni dans la foret enchantée.

Ses meilleurs amis sont : Un petit champignon magique, un renne, Fairye et Lutinia, la lutin. Mais nombreux sont les créatures qui l’apprécient, malgré les réticences des anciens.

Pourtant, Fawnye garde depuis toujours, enfoui au fond d’elle, un lourd secret : elle se passionne pour le monde des Humains. Ceux là même contre qui son père et tant d’autres ont du aller se battre et qui, d’après les anciens, sont à l’origine de la disparition de la magie. Alors elle n’en parle pas, ne dit rien à personne même pas à ses meilleurs amis.

 

Voilà deux petites images se rapprochant de son apparence adulte.


Une réflexion sur “Fawnye

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s